Qu’est-ce-que la chirurgie de la ptose mammaire?

Les seins tombants ou ptosés sont souvent la conséquence d’un amaigrissement, de grossesse(s) ou d’allaitement(s).

Cette chute des seins peut être responsable d’une disgrâce importante, avec un aspect triste du sein et véritable « gant de toilette », entraînant une gêne psychologique importante.

Le but du traitement est donc de redonner un aspect plus « jeune » au sein, on peut parler de « lifting » du sein, au prix de cicatrices.

Lorsque l’étui cutané du sein est vidé, ou si la patiente désire une augmentation mammaire, il est possible de mettre en place des prothèses.
Cette intervention nécessite une anesthésie générale et une hospitalisation d’environ 48 heures.

Lorsque l’on réalise une pexie simple (lorsque l’on « remonte » les seins), les cicatrices sont autour de l’aréole et en T inversé, comme pour la chirurgie de réduction mammaire.
Lorsque l’on met en place des prothèses, les cicatrices sont variables en fonction de l’importance de l’étui cutané et/ou de la fonte glandulaire. (En pratique : de la simple cicatrice péri-aréolaire jusqu’au T inversé).

Suites opératoires de la chirurgie de ptose mammaire

Dans les suites post-opératoires, il est nécessaire de porter une brassière jour et nuit pendant un mois.
C’est à un an que le résultat est considéré comme stable.

Plus d’informations sur la chirurgie de la ptose mammaire (PDF 433 ko)

 

La présence de photos de résultats étant interdite par le Conseil de l’Ordre des Médecins, vous ne trouverez donc pas de photos de résultats sur ce site.

Au cours de la consultation, des photos pourront vous être présentées

 

Avoir de plus belles cicatrices avec le laser de bloc opératoire UrgoTouch.

 

Voir les tarifs des interventions de chirurgie de ptose mammaire à Lyon par le Docteur Chichery