Reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire après un cancer du sein, fait appel à diverses techniques .

On différencie la reconstruction du sein après mastectomie (ablation complète du sein) et la reconstruction mammaire après tumorectomie (ablation partielle du sein)

Reconstruction mammaire après mastectomie.

Le choix de  ou des techniques se fait en concertation avec la patiente.

On parle de reconstruction autologue quand on utilise seulement les tissus de la patiente ou de reconstruction par implants mammaires. Schématiquement , il y a les reconstructions par lambeaux de grand dorsal, par implants et par transfert de graisse (lipofilling), par expansion cutanée et implants.

Ces techniques peuvent être associées pour un meilleur résultat esthétique. Une reconstruction mammaire nécessite en général trois interventions qui se déroulent sur un an  : la première intervention correspond à la reconstruction du sein ayant eu l’ablation, le deuxième temps opératoire la symétrisation de l’autre sein, et le troisième temps; la  reconstruction de l’aréole et du mamelon.

Chaque patiente peut ainsi bénéficier d’une reconstruction  » sur-mesure » , adaptée à ses demandes et bien sûr aux techniques dont dispose le chirurgien.

La reconstruction mammaire est importante après le traitement de la maladie, elle permet à la femme de reconstruire son sein, mais aussi sa féminité.

Une prise en charge par l’assurance maladie est possible.

 

Fiches SOF.CPRE